Logo Domaine de l'Ocrerie

LIVRE D'OR & GUEST BOOK

From Alex, Monique, Henk & Wilna, the bikers from the Netherlands

Dear Cathy & Giles,

Thank you for a very warm welcome in your beautiful house. It was an unexpected visit, the rain lead us to you. It was very nice to dry our boots and ourselves at the fireplace. We were honoured to be your first guests ! Thank you for your kindness and good luck in the future !                                1-5-2018

De Anne-Valérie & Thomas

Difficile en 3 mots de décrire ce lieu magique. Nous repartons très heureux avec une folle envie de revenir ! Merci !!!!                 21/5/18

de nathy & vincent

Ce lieu est un enchantement pour les yeux, l'âme et les papilles ! Nous avons été accueillis avec beaucoup de bienveillance. Cathy & Gilles ont un coeur et une âme purs. Assurément nous transmettrons nos beaux souvenirs de ces moments de bonheur et plaisir autour de nous ! Une belle étape dans notre vie, merci !

 

de elsa 

Merveilleux endroit, merveilleux hôtes, le charme, le luxe, la beauté, la paix... Mon dieu pourquoi faut-il partir? 1000 mercis Cathy & Gilles pour ces 2 jours de bien-être. a très vite !                                     16/9/18

de pascale & j marie

Cette halte en pays bourguignon est parfaite. Dès l'accueil on se sent bien , le domaine est magnifique .

Les chambres sont spacieuses et très confortables ,la table du petit déjeuner remarquable.

Il ne pas hésiter à savourer  les assiettes du soir qui apportent mille saveurs .

Un grand merci à Cathy et Gilles 

de Christelle & Stéphane

de Gaël Faye,

musiciEn-écrivain

Sur les routes de cette tournée musicale, nos lieux de repos s'enchaînent et se ressemblent... et puis au détour d'une date à Auxerre, d'un concert de feu et d'amour, nous avons échoué au Domaine de l'Ocrerie et le temps (trop court forcément) s'est arrêté dans le calme et la chaleur de votre accueil. Merci et longue vie à cet écrin de repos et de rencontre. Amitié.           5/05/2018

De Cannibale,

groupe rock/garage

Merci beaucoup pour tout ce LOVE ! C'est superbe

Nico, Cyrill, Gaspard, Antoine

27/5/18

de la famille bonnin

Mille mercis, c'était top, extra, 

épatant ! Nous avons adoré les hôtes, l'endroit, la maison, nous reviendrons !                        12/8/18

de luc

A l'évidence, cet endroit est "MAGiC" ! On y dort en silence et le silence y est d'or. Les hôtes, charmants, sourient et les saules pleurent. Ils pleurent de joie de se trouver dans ce jardin merveilleux entre roulotte rouge et tables accueillantes. On quitte cet endroit avec une certitude : celle d'y revenir.                        16/9/18

de a&p dasseux

Nous venons de passer un we à l'Ocrerie, et nous vous recommandons vivement cette maison d'hôtes ! Tout est une source de satisfaction : l'accueil chaleureux et généreux, la beauté des lieux, la magnifique table de petit déjeuner, les chambres toutes pleines de charme et de très belle taille, meublées avec beaucoup de goût. La literie est parfaite et la salle de bain vaste et belle. Le vaste parc tout autour est enchanteur. Cathy et Gilles sont très attentionnés tout en étant discrets et raffinés.

Bref, une perle à ne pas manquer.

Merci à eux, sincèrement.

A&P Dasseux

De Francine Gerson, Bruxelles

Chers Cathy & Gilles,

3 jours de rêve et de douceur dans votre belle demeure ! Tout est fait pour donner du plaisir et du bien-être. Les petits-déjeuners sont délicieux , les confitures... n'en parlons pas ! Le parc, les chambres, tout est parfait ! Merci pour votre disponibilité, je vous souhaite un grand succès pour l'avenir, en espérant vous revoir lors d'un prochain séjour

17/6/18

 

DE  YVES & LUCIE

de olivier scénographe, ecrivain & Claire illustratrice

Quel accueil ! Chaleureux, convivial dans un cadre magnifique. Tout pour plaire... Vite, vite, sous la couette, allez hop !

13-5-2018

De Manuel Valls,

ex 1er ministre

Chers Gilles & Cathy,

Merci pour votre accueil dans ce lieu magique. Nature et culture se conjuguent, c'est donc le bonheur grâce à votre présence et à votre gentillesse, à très vite !

 

De isabelle, patrick et léo

Un grand merci pour votre chaleureux accueil ! Bel endroit, belles personnes... Au plaisir de pouvoir revenir, bonne

continuation à vous pour le développement de votre magnifique site...                4/8/18

de karin & ernst, breisach

Dear Cathy and Gilles, we have returned from our trip along the Loire valley and the atlantic coast. And we would like to thank you again for the stay at your remarkable place. You gave us a feeling of being part of your home like friends and we know how unusual that is. Please keep this attitude and we wish that your still young chambre d`hotes experience stays in this positive way. Good luck for all your splendid ideas and we hope to see you again whether iin Pourrain or when you are in our area (Colmar or Ribeauvillé)                     1/10/18

de beatriz & mickael

Vous entrez dans ce lieu et la magie opère, un havre de paix, idéal et magique. Cathy & Gilles vous accueillent et expli-

quant  l'histoire de cet endroit. merci pour tout, nous avons passé un beau moment !              15/8/18

Gael Faye au Domaine de l'Ocrerie
Gael Faye au Domaine de l'Ocrerie
press to zoom
susanna
susanna
press to zoom
IMG_1652
IMG_1652
press to zoom
maud elisa le prince miiaou
maud elisa le prince miiaou
press to zoom
1/4

L’Ocrerie :Un peu par hasard, car le but initial du voyage était de ramener la voiture familiale en perdition en Bourgogne, mais pas complètement car le site Internet de l’Ocrerie laissait présager d’un lieu peu commun, nous avons roulé tous guillerets dans l’auto rescapée jusqu’à Pourrain, émerveillés par le château d’Epoisses, alanguis par la côte chablisienne, illuminés par les voûtes cisterciennes de Fontenay. La campagne humide et froid de ce mois de Janvier, un rien tristounette sans ses feuilles ses fleurs et ses odeurs, incitait au bonnet moufles. La route sinueuse semblait un sentier de crête où l’on peut, si l’on n’y prend garde, sombrer dans la mélancolie. Le soir tombait.

C’est ainsi que nous avons remonté le haut mur longeant la petite route et sonné. La porte du domaine s’ouvrit lentement sur un jardin clos, limité en face par une futaie de charmes et de bouleaux, dont la cime, si haut qu’il fallait lever les yeux, finissait entre les branches enveloppantes d’un majestueux séquoia. Sur l’herbe verte, un grand saule au premier plan jouait à sortir du lot. Sur le côté, une grande demeure de pierre aux fenêtres entourées de briques, volets rougis et toit moussu, nous attendait. Alors qu’un peu en contrebas, nous le verrions plus tard, une maison de pierre blanche anguleuses flanquée d’une chapelle appartenant aux anciens fabricants d’ocre enrichis regardait solitairement vers l’horizon, celle-ci, aux lignes adoucies de son âge vénérable, plus ancienne et plus sage, regardait affectueusement jardin et habitants. Il faisait calme. Cathy et Gilles s’avancèrent vers nous en souriant tandis qu’en retrait Tara, la chatte ocre et blanche fronçait un peu devant l’intrus.

Bienvenue. En entrant dans la grande pièce spacieuse, pleine de poutres anciennes et de photographies récentes, ouverte sur le monde où brûlait un accueillant feu de cheminée, fini la mélancolie ! Les yeux glissèrent sur les affiches de festivals, les sculptures et les meubles, qui semblaient raconter la vie d’ici. Entrez. Une fois déposés les bagages dans les chambres à l’étage, élégantes et réfléchies, discrètement connectées à l’histoire des lieux, de la région, de ses couleurs et de ses propriétaires – devrait-on dire dépositaires ? - un vin blanc du cru aux reflets cristallins nous délia la langue. Cathy près de l’âtre, veillait à nous mettre à l’aise, Gilles aussi fin cuisinier que dessinateur, s’affairait aux fourneaux, Tara était déjà sur nos genoux. Le temps s’étira. Quel bel accueil. Quelle belle soirée.

Le lendemain, un petit tour du domaine nous révéla la topographie et l’histoire des lieux. La maison littéralement incluse dans la matière qui l’a créée, prolongée par ses ateliers, procédait d’une osmose de terre et de labeur incorporés dans les murs et les silos. De la carrière d’ocre ne subsistait que de profondes excavations recouvertes de végétation, cicatrices d’un passé laborieux et glorieux. En haut du promontoire, le regard porte au loin, vers le présent et son ciel habité d’oiseaux criant et chantant leur appel au printemps. On se dit qu’on reviendra rêver un soir d’été, avec des lumières et les éclats de voix, des balançoires et les cris d’enfants suspendus aux branches.

Et dans la rêverie de ce joyeux vacarme, un son étrange attire mon attention. J’entends j’en suis sûr, comme un écho joyeux monter du sol nourricier. Je tends l’oreille. Une voix chante, raconte dans sa langue ancestrale une histoire à qui sait l’entendre. Cathy et Gilles l’ont entendu déjà ce chant tellurique. Cette veine presque aurifère aux couleurs de miel n’est pas là par hasard. Ici vivait ici un ogre espiègle qui modelait la terre et dessinait monts et merveilles. La maison est son œuvre. L’arbre à sa mesure en témoigne. Et ce que j’entends maintenant, pas de doute, c’est le contentement du géant qui l’a créée: l’ogre rit.                          30/01/2022

Un grand merci pour votre accueil chaleureux, votre convivialité et votre sympathie. Gilles, votre cuisine est un vrai délice, Cathy, vos confitures ont égayé nos papilles. Nous reviendrons chez vous, c'est une certitude. bonne continuation et à bientôt !

10/05/2018

de le prince miaou

groupe pop electro

Quelle belle surprise que cette date de concert chez vous! C'était probablement les plus belles loges de la tournée ! merci pour le petit-déjeuner, l'échange, l'initiative, l'accueil et tout le reste... et Bravo ! à très bientôt, Maud-Elisa,

Le Prince Miiaou              14/12/18